• Virginie de Compagnum

Comment est-on un “bon” leader, en temps de crise ? Les 10 principes


Ainsi, face à la crise, le leader rythme l’action. Il adapte sa posture, les modalités de prise de décision et son organisation.

Voici les 10 principes clés : 

La posture 

1.     Tête / Être stable au feu : Garder la tête froide 

2.     Coeur / Préserver l’équipe : Commander avec son cœur tout en restant réaliste dans sa prise de décisions. Il n’est pas là pour faire plaisir au plus grand nombre, mais pour préserver chacun

3.     Corps / S’impliquer à 100% : Commander avec ses tripes, mettre tout son corps dans "la bataille" pour atteindre son objectif

La prise de décision 

4.     S’habituer à prendre des décisions en incertitude constante 

5.     “Débruiter” l’information, réagir vite face aux rumeurs

6.     Préserver les ressources rares de l’équipe, arbitrer sur les projets et les priorités

7.     Travailler en mode dégradé : l’organisation fonctionne à 80%, avec chacun 

8.    Savoir sortir du cadre

9.     Communiquer sur ses décisions, en interne comme en externe, en étant le plus factuel possible (nombre d’employés en activité, nombre de clients servis, état de la trésorerie …), sans avoir peur de répéter afin de couper court aux rumeurs.  

L’organisation de crise

10.   S’entourer de 4 pôles (Equipes, trésorerie et moyens généraux, relation client, opérations) qui remontent l’information pour permettre la décision, l’action puis la communication. Certaines organisations regroupent ces pôles dans une “cellule de crise”. 



© 2020 designé par Brandlike agency pour Compagnum