• Virginie de Compagnum

Décider en temps de crise

Principe 1​ :planifier pour mieux agir

Une crise passe par 5 phases, au cours desquelles les  entreprises adaptent leurs actions et leur communication. La compréhension de ces phases est donc essentielle pour faire face et s’adapter. 

  1. Planifier 

  2. Détection des signaux faibles, avant la crise

  3. Crise

  4. Retour à la normale

  5. Retour d’expérience

Peu importe si vous ajustez votre plan tous les jours ; planifier, c’est reprendre la main sur le cours des événements. 


Principe 2 : développezvos équipes 

  • Ménagez leurs forces ! La crise sanitaire et le confinement seront longs, et la crise économique durera plusieurs mois. De près ou de loin, vos équipes seront touchées. Ménagez des moments de repos pour rester apte mentalement et physiquement dans la durée.

  • En situation d’incendie, les équipes font des shift de 4 jours de feu, puis 2 jours de repos. 

  • Si certains parent au plus urgent, d'autres doivent commencer à penser à l’après. Comment faire repartir le business ? 


  • Formez-les et entraînez-les à la gestion de crise : résilience, innovation en situation contrainte, compréhension des besoins clients sous stress… DG, comité de Direction, middle management, opérationnels doivent tous développer de nouvelles compétences. 


Principe 3 : ne craignez pas de décider!

En temps de crise, vous devez prendre des décisions et vous n’avez malheureusement jamais toutes les informations. Par exemple : 

  • Nous sommes fin mars, vous devez payer vos salaires. Malheureusement, vous ne savez pas comment vont s’appliquer les mesures sociales et fiscales (chômage partiel, prêt …) proposées par l’Etat.  Les décrets apparaissent au compte goutte, et vous devez agir d’ici la fin du mois. Tant pis - prenez la meilleure décision - si vous vous trompez, vous régulariserez fin avril. 

  • Vous devez préparer la reprise, mais vous ne savez pas si celle-ci arrivera dans 3 ou 5 semaines. Personne ne le sait ! Faites quelques scenarios mais ne vous perdez pas en longues conjectures…Décidez !  Et surtout, passez du temps avec vos clients. Discutez avec eux de leur situation, imaginez de nouvelles manières de les servir. 


Pour vous aider dans la prise de décision, demandez à vos équipes de vous remonter des informations. Mais attention - trop d’information tue l’information ! Ne demandez que les bonnes. Concrètement : 

  • Adaptez votre pilotage :  

  • Vérifier, tester, trier les informations pertinentes et fiables qui alimentent vos tableaux de bord de crise

  • Adaptez vos KPIs dans l’optique de réallouer facilement vos ressources (toujours trop rares) aux besoins (toujours nouveaux)

  • Dédiez des ressources en central aux “débruitage” des informations qui remontent de vos équipes et à leur analyse pour pouvoir proposer des scénarios de décisions au Dirigeant  


  • Posez régulièrement à vos collaborateurs ces deux questions :

  • Quel impact la crise a-t-elle sur vos tâches / capacité de travail ?

  • De quoi avez-vous besoin pour avancer ? 


Soyez exigeant sur la qualité de l’information ; c’est le principe du “débruitage”. 

Sachez sortir du cadre pour rester pro-actif face à la crise, pas uniquement en réaction. 


Faites-vous confiance.


Vous voulez savoir comment gérer vos clients pendant la crise ? 

Vous voulez apprendre à gérer et former vos équipes pendant la crise ? 

Contactez-nous !

Merci à Vincent Boichard, Laurence Boursican, Virginie Saks et François Verrecchia

© 2020 designé par Brandlike agency pour Compagnum